logo GPM

Groupe de Physique des Matériaux

Directeur du laboratoire : Philippe Pareige

 

Présentation du laboratoire :

Le Laboratoire "Groupe Physique des Matériaux (GPM)" est une Unité Mixte de Recherche (UMR 6634) entre le CNRS, l'Université de Rouen et l'INSA de Rouen. Au CNRS, il appartient à l'Institut de Physique (INP) et secondairement à l'Institut des Sciences de L'Ingénierie et des Systèmes (INSIS).

Le laboratoire (4 500 m²) est situé dans les locaux de la Faculté des Sciences de l'Université de Rouen (4 000 m²) et de l'INSA de Rouen (500 m²), sur le campus du Technpôle du Madrillet, au sud de Rouen.

Le laboratoire rassemble 130 personnes (55 chercheurs et enseignants-chercheurs, 20 Ingénieurs, Techniciens et Administratifs, 40 doctorants et 15 post-doctorants, chercheurs invités et stagiaires de Licence/Masters). Le laboratoire est reconnu au niveau international pour ses travaux selon trois axes thématiques:

  • Instrumentation Scientifique : l'atome sous champ intense et rayonnements
  • Sciences et Mécanique des métaux et alliages : de l'atome à la structure
  • Nanostructures des Nanosciences et Nanotechnologies : de l'atome à la fonction

A ces thèmes s’ajoute l’action émergente NanoCare, à l’interface entre la physique et la biologie (caractérisation des nanoparticules et leurs impacts sur la santé et l’environnement) ainsi que les activités du laboratoire LECAP, centrées sur l’étude des relaxations et dynamiques coopératives dans des matériaux complexes macromoléculaires. Une fusion entre les deux laboratoire GPM et LECAP¨est envisagée en 2017.

Site internet du laboratoire GPM

Le GPM et GENESIS :

Le projet GENESIS a été initié par le laboratoire GPM dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir Equipex, financé par l'ANR.

Ce projet est coordonné et administré par l'Université de Rouen, une des tutelles du laboratoire GPM, et plus particulièrement par le Directeur du GPM: Philippe Pareige.

Le projet GENESIS Rouennais a bénéficié d'un très fort soutien de la Région Haute Normandie, de la CREA, de l'Université de Rouen et du LABEX EMC3, piloté par le CNRS, aux côtés bien sûr de l'ANR (Projet d'Investissement d'Avenir-EQUIPEX).

GENESIS au GPM c'est :

  • Un projet immobilier

Les travaux ont commencé en fin septembre 2014. La construction de l'extension du laboratoire (le bâtiment GENESIS) s'est achevée en juillet 2015. Le 2 novembre 2015 fut marqué par un communiqué de presse, avec la visite du bâtiment de la plateforme GENESIS par Pierre-Henry Maccioni, préfet de la région Haute Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol, le Président de la Région Haute Normandie, Cafer Özkul, le Président de l'Université de Rouen et par le professeur et directeur du laboratoire GPM Philippe Pareige. Cette journée fut couverte par une visite de presse.

L'inauguration du bâtiment aura lieu en juillet 2016.

  • Une plateforme instrumentale

GENESIS est élaboré comme une véritable plateforme instrumentale pour la nanoanalyse des effets d'irradiations dans les matériaux, ouverte aux collaborations nationales et internationales.

Les instruments qui constituent la plateforme GENESIS au GPM sont :  le Microscope Électronique À Balayage (MEB-FIB), le Microscope Électronique en Transmission, les Sondes Atomiques Tomographiques 

Liste des personnels travaillant sur la plateforme GENESIS